Glossaire

A – D     E – H     I – L     M – P     Q – T     U – Z

– A –

Argon et krypton

L’argon et le krypton sont des gaz inertes inodores, incolores et non toxiques qui peuvent servir à la place de l’air entre les vitres pour accroître l’isolation et l’efficacité énergétique. L’argon s’avère celui de ces deux gaz qui se trouve plus facilement et à meilleur prix alors que le krypton se révèle un meilleur isolant. Bien souvent, les fabricants recourent à un mélange d’air, d’argon et/ou de krypton afin d’équilibrer coût et rendement.

– B –

– C –

Coefficient d’apport par rayonnement solaire (CARS)
Lorsqu’il faut limiter l’échauffement, le paramètre clé de cotation est le CARS. Celui-ci mesure l’efficacité avec laquelle un produit bloque la chaleur du soleil. Le CARS étant exprimé par un nombre se situant entre 0 et 1, plus il est bas, mieux s’avère la capacité d’un produit à bloquer un apport ou gain thermique. C’est l’été que la capacité à bloquer un gain thermique solaire importe le plus.

Condensation
La condensation sur les fenêtres se manifeste lorsque la température de la surface du verre (du vitrage), du châssis ou du cadre s’avère plus basse que celle de l’air humide environnant. La vapeur d’humidité de l’air se transforme alors en eau liquide au contact de ces surfaces froides.

Condensation extérieure
À l’occasion, les fenêtres écoénergétiques peuvent se couvrir de condensation à la surface extérieure du verre. Cela se produit habituellement lors de périodes de temps chaud et de grande humidité autour de l’heure du lever du soleil. C’est qu’en raison du fait que les fenêtres écoénergétiques réduisent considérablement la quantité de chaleur qui s’échappe vers l’extérieur (ce qui est bien lors des longues périodes de temps froid), la surface extérieure du verre est alors suffisamment fraîche pour permettre à de la condensation de se former pendant un court temps.

– D –

– E –

Energy StarMD
Le logo international Energy StarMD permet aux consommateurs d’identifier facilement les produits parmi les plus écoénergétiques à se trouver sur le marché. Seuls les fabricants et les détaillants dont les produits répondent aux critères d’Energy StarMD peuvent étiqueter leurs produits avec ce logo. En choisissant un produit étiqueté Energy StarMD au lieu d’un modèle traditionnel, vous pourriez économiser des centaines de dollars en frais énergétiques.

Tant le Canada que les États-Unis participent depuis longtemps au programme Energy StarMD et se servent d’une grille de qualification par défaut selon différentes zones. Les qualifications sont basées sur les « valeurs U » et sur le « CARS » (Coefficient d’apport par rayonnement solaire) ou sur la cote de rendement énergétique (RE) au Canada.

Extrusion
Les extrusions s’obtiennent selon un procédé de fabrication par lequel le PVC (le polychlorure de vinyle) est fondu, façonné en un profilé continu, puis coupé à la longueur voulue. Les extrusions de vinyle à chambres multiples de North Star, homologuées par la American Architectural Manufacturers Association (AAMA), sont fabriquées dans notre propre usine de pointe et soumises à un rigoureux contrôle de la qualité.

– F –

Fuites d’air
Les cas d’air qui soit s’échappe d’un bâtiment par des fissures aux murs, aux portes et aux fenêtres, soit y pénètre, sont considérés comme des « fuites ». Plus la cote de fuite d’air d’une fenêtre est basse, plus cette dernière s’avère étanche.

– G –

Grilles
Les grilles profilées ou plates apportent un élément décoratif aux fenêtres et sont offertes en plusieurs modèles. Choisissez un format standard ou personnalisez-les en fonction des formes spectaculaires de nos fenêtres architecturales. Offertes en teintes de blanc, ivoire, hickory, marron, cacao, brun tendre, santal, laiton de même qu’étain, ces grilles accentuent parfaitement toute fenêtre.

– H –

– I –

– J –

– K –

Krypton et argon
Le krypton et l’argon sont des gaz inertes inodores, incolores et non toxiques qui peuvent servir à la place de l’air entre les vitres pour accroître l’isolation et l’efficacité énergétique. L’argon s’avère celui de ces deux gaz qui se trouve plus facilement et à meilleur prix alors que le krypton se révèle un meilleur isolant. Bien souvent, les fabricants recourent à un mélange d’air, d’argon et/ou de krypton afin d’équilibrer coût et rendement.

– L –

Languettes de moustiquaire
Nos languettes, fabriquées d’un matériau de nylon durable, facilitent le retrait des moustiquaires et en font partie intégrante.

– M –

– N –

– O –

– P –

Poignée rabattable
Les poignées rabattables optionnelles présentent un profil plus discret, entravent moins l’ouverture et permettent aux habillages de fenêtre de mieux fermer.

– Q –

– R –

Résistance à la condensation
Il s’agit de la capacité d’un produit à résister à la condensation. Cotée sur une échelle allant de 1 à 100, plus la résistance est grande, mieux se révèle le produit à résister à la condensation.

– S –

Serrure à came
Les serrures à came, ce sont des clenches qui s’actionnent du pouce et qui se trouvent traditionnellement sur les fenêtres coulissantes tant horizontales que verticales. Elles réduisent les courants d’air en serrant les châssis l’un contre l’autre et elles offrent une sécurité supérieure.

Super SpacerMD
Il s’agit d’une mousse de silicone très résistante aux UV et flexible qui forme l’espaceur entre les vitres d’une unité de production au vitrage étanche. Les unités fabriquées avec l’espaceur Super SpacerMD répondent aux exigences les plus rigoureuses en matière d’arêtes chaudes, et ce :

  • en résistant à la condensation
  • en réduisant les coûts énergétiques
  • en offrant une longue durée de vie
  • en atténuant le bruit provenant de l’extérieur

Système de cotation du rendement énergétique (RE)
La cote de rendement énergétique (RE) d’une fenêtre, c’est une mesure de son rendement d’ensemble selon trois facteurs : 1) le gain thermique solaire; 2) la perte de chaleur à travers le cadre, l’espaceur et le verre; 3) la perte de chaleur en raison d’un manque d’étanchéité à l’air. Toutes les cotes de rendement énergétique (RE) des fenêtres sont évaluées de la même façon.

– T –

Transmittance de lumière visible
Cette transmittance fait allusion au montant relatif de lumière visible qui est transmise à travers une vitre, l’échelle allant de 0 à 1. Moins la cote est haute, moins la lumière visible est transmise à travers le produit. Plus la cote est élevée, plus est grand le potentiel de la lumière du jour à compenser la nécessité de l’éclairage électrique.

– U –

– V –

Valeur R
La valeur R indique le degré de résistance d’un matériau à l’écoulement thermique. Elle mesure l’efficacité de l’isolation à arrêter l’écoulement de la chaleur. Plus la valeur R est grande, mieux s’avère la résistance à l’écoulement thermique.

Valeur U
Lorsqu’il faut de l’échauffement, le paramètre clé de cotation est la valeur U. Celle-ci mesure l’efficacité avec laquelle un produit empêche la chaleur de s’échapper d’un bâtiment. Les cotes de la valeur U tombent généralement entre 0,2 et 1,2. Plus le nombre est bas, mieux s’avère la capacité d’un produit à retenir la chaleur à l’intérieur. C’est pendant la saison de chauffage de l’hiver que la valeur U importe le plus.

En prévision de l’achat de fenêtres, de portes et de tabatières, il importe davantage de tenir compte de la valeur U (une mesure d’isolation) et du Coefficient d’apport par rayonnement solaire (ou CARS, une mesure de l’efficacité d’un produit à bloquer la chaleur du soleil) de l’ensemble d’une unité plutôt que des matériaux ou techniques spécifiques qui sont utilisés. À cet effet, les valeurs U et de CARS qui s’avèrent idéales varient selon le produit et/ou la zone climatique où vous habitez.

Verre à faible émissivité
L’émissivité, c’est une mesure de la quantité de chaleur radiante que transfère une surface.

Verre de norme LoE 366 (Cardinal)
LoE 366 — C’est la norme recommandée de faible émissivité soit lorsque les coûts de climatisation l’emportent sur les coûts de chauffage de votre utilisation énergétique, soit lorsque l’inconfort dû à l’accumulation de chaleur s’avère une considération importante. Il s’agit du meilleur verre pour la plupart des applications dans un climat du sud. Doté d’un taux de réflexion très élevé de la chaleur radiante extérieure, il empêche un gain de chaleur l’été tandis qu’il retient la chaleur radiante l’hiver une fois la fournaise activée! Le verre LoE 366 jouit d’un coefficient d’apport par rayonnement solaire (CARS) faible afin de minimiser le gain thermique solaire qui entraînerait une sollicitation accrue de votre climatiseur.

Verre de norme LOF (Libby Owens Ford) / Pilkington Energy Advantage
LOF — Le verre à faible émissivité Pilkington Energy Advantage se révèle le meilleur pour la plupart des applications dans un climat nordique. Il est doté d’un taux de rétention très élevé de la chaleur de votre maison l’hiver et il prévient le gain de chaleur l’été. Le verre Energy Advantage jouit d’un coefficient d’apport par rayonnement solaire (CARS) plus élevé que celui du verre à faible émissivité qui est destiné aux climats du sud. En peu de mots, il fournit de la chaleur gratuite à votre maison l’hiver. Puisque 95 % de vos frais énergétiques combinés de chauffage et de climatisation sont pour le chauffage, ce verre se révèle plus rentable que d’autres verres n’ayant pas un coefficient CARS élevé.

Vitrage isolant
Il s’agit du vitrage de toute fenêtre comprenant au moins deux vitres, lesquelles sont espacées de manière à former une unité dont le vitrage est étanche. L’espace entre les vitres fournit alors une isolation accrue.

– W –

– X –

– Y –

– Z –